Alopécie et calvitie : Quelles différences et quels traitements ?

17 décembre 2022

Vous confondez souvent les termes calvitie et alopécie parce qu’ils sont tous des anomalies liées aux cheveux. En réalité, ces deux anomalies bien qu’elles aient les cheveux pour point de convergence se distinguent l’un de l’autre. Voici un contenu web à cet effet, qui vous donne leurs points de divergence et même leurs divers traitements respectifs. Lisez-attentivement.

L’alopécie et la calvitie : Que savoir sur leur différence ?

Le terme d’alopécie est utilisé dans la plupart des cas, pour évoquer une perte totale ou superficielle des cheveux. L’alopécie est présente aussi bien chez l’homme que chez la femme. Pour de plus amples détails, allez sur ce site web. Il existe plusieurs types d’alopécies. Principalement, vous distinguez l’alopécie androgénétique et l’alopécie areata qu’on peut appeler aussi la pelade. Le premier type d’alopécie est généré par certains facteurs génétiques ou hormonaux. Le deuxième type d’alopécie par contre, est une maladie immunitaire qui provoque la chute radicale de cheveux. La calvitie pour ce qui la concerne, est aussi un type d’alopécie. Elle est caractérisée par l’absence et une perte directe de cheveux. La calvitie est diffusée et répandue en plaques et peut même affecter les poils. A l’antipode de l’alopécie, la calvitie peut même toucher le crâne du milieu. Cette forme d’alopécie est plus présente chez les femmes. Elle affecte très souvent la raie de centre. En clair, retenez que la calvitie est une alopécie sous une autre forme plus sérieuse.

A lire également : Comment la technologie portable peut-elle aider dans la gestion de l’apnée du sommeil ?

Quelles solutions pour le traitement de l’alopécie et la calvitie ?

Pour le traitement de ces deux anomalies, il existe différentes options.

La consultation d’un dermatologue ou d’un endocrinologue

L’une des meilleures solutions pour traiter l’alopécie ou la calvitie, est le recours à un professionnel des maladies hormonales. En effet, l’alopécie aussi anodine qu’elle puisse paraître est une maladie qu’il faut traiter avec de rigoureuses mesures. La consultation d’un dermatologue est un bon moyen puisque ce dernier étudie et traite aussi les ongles et les cheveux. Il saura vous administrer les produits nécessaires pour lutter contre ces anomalies et perte de cheveux. Par ailleurs, l’endocrinologue est aussi un professionnel à ne point ignorer. De fait, sa spécialité est le soin des anomalies ou maladies hormonales. Grâce à ses conseils, vous pouvez traiter avec sérieux l’alopécie qui est comme dit un peu plus haut, un dérèglement hormonal.

En parallèle : Comment les changements environnementaux influencent-ils les maladies infectieuses émergentes ?

La greffe des cheveux

Excepté le recours aux experts, la greffe des cheveux est la deuxième solution de traitement de l’alopécie ou la calvitie. En effet, vous pouvez penser que c’est un risque de greffer les cheveux. Il est vrai que c’est une opération délicate mais tout simple. A l’instar de toute action chirurgicale, la greffe de cheveux a un effet remarquable sur votre corps précisément sur vos cheveux. Elle vous assure un résultat naturel. Tout de même, elle prélève de vos cheveux sur les zones clairsemées et chaumes. La greffe de cheveux vous épargne les pertes de cheveux et par conséquent de l’alopécie en général.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés