Comment soigner ses côtes cassées ou fêlées ?

De façon générale, les côtes se brisent lorsqu’on reçoit un coup directement porté au torse ou à la poitrine. Cela peut arriver au coût d’une chute d’un accident de voiture ou d’un choc violent en pratiquant un sport de contact. Dans ces situations les côtes deviennent fragiles, mais peuvent facilement guérir. Comment soigner alors des côtes cassées ou fêlées ?

Confirmer le diagnostic

Des douleurs au niveau du torse ou de la poitrine suite à un traumatisme signifient probablement une côte ou deux brisées. On peut parfois le sentir se casser ou entendre un craquement, mais ce n’est pas toujours le cas. 

Cela peut vous intéresser : Lutte contre l’insomnie : le rôle potentiel d’un produit à base de chanvre

Lorsque la fracture se situe au niveau des cartilages reliant le sternum, il est très difficile de sentir ou d’entendre quoi que ce soit. Pour savoir comment reconnaître une côte cassée, il faut consulter ce lien https://www.stcccv-tunisie.com/cotes-cassees/

Quand une côte se fracture, elle se divise en une multitude de petits morceaux pointus qui peuvent blesser le foie, la rate ou les poumons. C’est pour ça que les médecins prescrivent une I.R.M., une échographie, un scanner ou une radiographie afin de mieux comprendre la blessure. 

Dans le meme genre : Que faut-il savoir à propos des avantages qu'offre le jus de grenade ?

Demander à son médecin des injections de corticostéroïdes

Si les cotes sont très douloureuses mais qu’elles sont stables il est possible de faire des injections de stéroïdes. C’est un traitement préconisé en cas de déchirure des cartilages. Ce type d’injection permet de réduire la douleur et l’inflammation. 

Ainsi, on peut mieux respirer et la mobilité de la partie supérieure du corps s’en trouve améliorée. Toutefois il faut savoir que l’injection de stéroïdes peut entraîner une atrophie locale des tendons, des muscles, des saignements, l’affaiblissement du système immunitaire et l’endommagement de certains nerfs. 

Il est donc possible que le médecin prescrive d’autres injections comme celle d’un anesthésique local entre deux côtes. Généralement une côte cassée ne nécessite pas de chirurgie. C’est un os qui guérit seul lorsqu’on fait le bon traitement à la maison. 

Soigner des côtes cassées à la maison

Lorsqu’on soigne ses côtes cassées ou fêlées à la maison, il y a des règles à respecter et certains gestes à éviter. 

Ne pas envelopper ses côtes 

Il est important de ne surtout pas envelopper ces côtes car c’est une pratique qui augmente les risques de pneumonie et d’infection pulmonaire. Ce qui est conseillé c’est de mettre un peu de glace sous les côtes et de se procurer un bac à glaçons, une poche de glace ou un sachet de légumes surgelés et le poser sur la fracture pendant environ 20 minutes.

Prendre des médicaments disponibles sans ordonnances 

Il est aussi possible de se procurer des médicaments disponibles sans ordonnance comme les anti-inflammatoires non stéroïdiens. Il s’agit de l’ibuprofène, l’aspirine ou le naproxène.   

Éviter de bouger le torse

Il est vivement recommandé de s’autoriser à prendre une ou deux semaines de repos. Il faut aussi adapter sa position lorsque l’on dort, surtout si on a l’habitude de dormir sur le côté, sur le ventre ou qu’on bouge beaucoup. 

En conclusion, le traitement des côtes cassées ou fêlées n’est pas très compliqué. Le plus important est d’éviter de trop bouger, de bien s’alimenter et de suivre les conseils médicaux.